Comment aider

en restant confiné ?

La première façon d’aider est de RESTER CHEZ SOI. Cependant on peut aussi agir tout en respectant le strict confinement…

donner des
matériels pour les soignants

Restaurateurs, garagistes, concessionnaires, commerçants, établissements scolaires, entreprises peuvent donner leur stock de masques FFP2, blouses, tabliers plastiques, gants, charlottes, solution hydroalcoolique, protections de voiture et/ou visières…

contactez

– Frédéric Cancel,  fcancel@studiosante60.fr pour Studiosanté (réseau coordinateur de soins ville – hôpital)

 

– la messagerie dédiée au CHU de Lyon aide-covid19@chu-lyon.fr

contribuer

aux repas des soignants

Les chefs peuvent cuisiner pour les personnels soignants sachant que les producteurs de Rungis et les grossistes (Métro, Transgourmet, Avigros) contribuent à fournir les marchandises nécessaires. 300 chefs sont impliqués… pour l’instant dans cette opération les chefs avec les soignants avec entre autre l’appui du réseau de chefs étoilés TipToque.

Patisseries confinées pour les soignants

Chaine de solidarité gourmande avec « vos gateaux » sur instagram. De nombreuses teams regroupent les gâteaux pour les amener aux équipes des hôpitaux en France mais aussi au Luxembourg. 40 000 gâteaux ainsi fabriqués maison par les amateurs et donnés aux soignants.

fabriquer

des BLOUSES

fabriquer

des masques

Ces matériels ne sont pas des dispositifs médicaux  et ne protègeront pas à 100%. L’idéal est un masque labellisé FFP2 ou FFP3 mais les personnels soignants en manquent! Des appels à la fabrication de masques artisanaux type FFP1 se font donc régulièrement. Il faut du coton lavable à 90° avec insert (en polaire ou plus proche de la matière d’origine avec une lingette antidépoussiérante). Les recommandations de l’organisme nationale AFNOR indiquent que les masques de protection ne doivent pas avec de couture centrale donc plus proches du masque à plis. Les patrons ont été retravaillés par des couturières émérites : la version la plus aboutie a été mise au point par l’atelier des gourdes (eh oui c’est son appellation !).

AFNOR centralise aussi les propositions d’aide à la fabrication via un site dédié masques-barrieres.afnor.org

contribuer à la fabrication des

visières
de protection

Ces visières se composent d’un serre-tête, d’un bouclier frontal et d’un élastique de maintien. L’avantage de ces masques en plexiglas ou plastique : ils sont très protecteurs et lavables. Ils permettent de porter des lunettes de protection et des charlottes en toute sécurité.

3d4care.org et visieresolidaire.org en organisent la logistique pour les hôpitaux et les Ehpads

1. les propriétaire d’imprimantes 3D peuvent fabriquer avec l’appui des réseaux précités. Des groupes FB existent, pour l’instant, dans 2 départements : Essonne et Yvelines

2. les détenteurs de feuilles polypro, de slides, peuvent les donner à ces réseaux (rupture de stock chez les fournisseurs)

faire un don A
la fondation de France

Contribuer à financer « le soutien à la recherche médicale, l’accompagnement de la santé des personnes les plus fragiles, l’aide aux plus précaires, la lutte contre l’isolement des plus âgés…

La Fondation de France régit officiellement toutes les associations caritatives. Elle explique en détails toutes les actions qui ont besoin de plus de moyens financiers… pour la recherche médicale en 1er lieu.

écrire
une lettre a une personne isolée

1jour1sourire vous permet d’envoyer votre lettre accompagnée d’un photo à une personne isolée résidente d’un EHPAD. Cela lui donnera le sourire pour la journée !

150 000 lettres ont ainsi été envoyées dans plus de 1 000 EHPAD. Cette plateforme agit en France, Belgique, Suisse et au Canada.

faire partie de

la réserve civile

https://covid19.reserve-civique.gouv.fr/

être bénévole dans un organisme institutionnel ou associatif

pour aider les personnes œuvrant dans le domaine de la santé

ou fragilisées (isolées, démunies)

via ces actions de proximité…

Maintenir un lien avec des personnes en situation d’isolement (âgées, malades, ou en situation de handicap) en prenant de leurs nouvelles par téléphone, mail etc

Faire des courses « essentielles » pour des voisins fragiles

 

 

Contribuer à l’aide alimentaire et d’urgence des plus démunis (distribution de produits de 1ere nécessité et repas)

Assurer la garde d’enfants de soignants ou d’une structure d’Aide Sociale à l’enfance

 

s’occuper des
animaux  des soignants, pers. fragiles ou hospitalisées

mon-bibou.fr permet la mise en relation des personnes ayant besoin d’aide pour s’occuper de leurs animaux avec les volontaires pour le faire. Durant le confinement,  le site propose la promenade  ou la garde chez l’accueillant des animaux gratuitement pour les soignants, personnes fragiles ou hospitalisées.

soutenir les

producteurs

https://www.drive-fermier.fr

pour soutenir les producteurs locaux surtout de fruits et légumes, en difficultés économiques, en version drive pour respecter les règles sanitaires.

 

une info utile

a partager ?

Pour le grand public, les infos devront impliquer une activité gratuite et francophone.

Pour le domaine de la santé, seules les actions d’aide aux soignants seront retenues.

11 + 12 =